Morgan Stanley renoue avec les profits grâce à la gestion de fortune

 |   |  211  mots
(Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
La décision, prise pendant la crise par la banque d'affaires américaine Morgan Stanley, de réduire sa dépendance vis-à-vis des activités traditionnelles d'investissement se révèle payante.

Avant Bank of America vendredi, Morgan Stanley a été ce jeudi l'avant-dernière grande banque américaine à présenter ses résultats pour l'année 2010. Sur l'ensemble de l'exercice, son bénéfice net a atteint 3,6 milliards de dollars, après une perte de 906 millions un an plus tôt. Au quatrième trimestre, Morgan Stanley a enregistré un bond de 60% de son résultat trimestriel, à 600 millions de dollars, la hausse des commissions perçues dans l'activité gestion de fortune ayant compensé la baisse des performances dans les produits obligataires. La décision prise pendant la crise par la banque d'affaires américaine de réduire sa dépendance vis-à-vis des activités traditionnelles d'investissement se révèle donc payante.

La veille, une autre grande banque américaine Goldman Sachs avait fait état d'un repli de 37% de son bénéfice annuel, à 7,7 milliards de dollars, sous l'effet notamment d'une baisse des résultats de ses activités obligataires. Sous le coup des résultats jugés décevants de Goldman Sachs mais aussi de Wells Fargo, l'indice S&P 500 a subi mercredi sa plus mauvaise séance en près de deux mois. A l'ouverture des marchés à Wall Street, le titre Morgan Stanley reculait de plus de 3%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :