Profits très supérieurs aux attentes pour le bancassureur ING

Il affiche pour le deuxième trimestre un bénéfice net de 1,09 milliard d'euros.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Le bancassureur néerlandais ING confirme sa sortie de la crise qui' l'avait durement touché.

Il affiche pour le deuxième trimestre un bénéfice net de 1,09 milliard d'euros, multiplié par plus de quinze en un an (il était de seulement 71 millions au deuxième trimestre 2009).

C'est un résultat très supérieur aux prévisions des analystes qui n'attendaient que 750 millions d'euros environ.

Le groupe a perdu plus de cinq milliards d'euros au cours de la crise économique et financière.


"C'est notre secteur bancaire qui a mené cette amélioration de nos gains" souligne le directeur exécutif du groupe, Jan Hommen, cité dans le communiqué.
 

ING  indique par ailleurs qu'il "continue à travailler vers la séparation opérationnelle des activités de banque et d'assurance, afin que les deux branches opèrent dans les conditions normales du commerce et de manière indépendante d'ici la fin de l'année". Il avait annoncé en octobre dernier  vouloir mener cette séparation et envisager de vendre ultérieurement sa branche assurance.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.