Le pari de la Maaf : doper sa collecte d'épargne en dévoilant dès à présent son taux de rendement

 |   |  782  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Emilie Rouy)
Maaf Vie annonce un taux de rendement de 3,20% net de frais de gestion sur le fonds en euros de son contrat d'assurance vie phare Winalto. Une performance attractive par rapport aux 2,25% du Livret A.

Dans le contexte actuel, maintenir en 2012 le même taux de rendement de l'assurance vie en euros qu'en 2011 est déjà une performance en soi. En annonçant avant même la fin de l'année, qu'elle rémunèrera à 3,20% le support en euros de son contrat d'assurance vie Winalto, Maaf Vie espère tirer son épingle du jeu. Et certainement donner un coup de fouet à sa collecte d'épargne.

L'assureur mutualiste n'est cependant pas le premier à publier son taux de rendement 2012. Il a été précédé par Axa qui a annoncé un taux compris entre 2,9% et 3,5%, le taux maximum étant attribué à condition d'avoir 50.000 euros au moins sur le contrat et d'en investir au moins 25% en unités de compte (fonds de type boursier). Pour sa part, CNP Assurances avait annoncé dès cet été lors de la présentation de ses résultats semestriels qu'il pourrait distribuer au titre de l'année 2012 le même taux de 2,7% qu'en 2011.

Quelques bonnes nouvelles pour le rendement 2012

Même si la tendance globale du marché se caractérisera par la poursuite de la baisse des rendements, la situation selon les assureurs et les contrats pourrait être plus contrastée que prévue. Certes les taux de rendement des obligations souveraines sans risques, qui constituent toujours la base du portefeuille de placements des assureurs vie, sont actuellement très faibles (moins de 2% pour l'OAT à 10 ans de la France). Mais les compagnies ont aussi en stock des obligations plus rémunératrices et elles ont su diversifier leurs placements vers d'autres actifs comme les obligations d'entreprises, les prêts aux entreprises ou les infrastructures.

De plus, les assureurs vie ont toujours des réserves de bénéfices qu'ils peuvent utiliser pour gonfler le taux de l'année. En effet, même s'ils ont pour beaucoup d'entre eux déjà puisé dans leurs provisions pour participation aux excédents (PPE : bénéfices non distribués et mis en réserve les bonnes années), "il restait toutefois 114 centimes (1,14%, ndlr) de rendement en réserve sous la forme de PPE dans les comptes des assureurs vie fin 2011", souligne une analyse de Good Value for Money.

Les dépréciations sur la Grèce ont pénalisé certains assureurs

D'une compagnie à l'autre, les choix financiers stratégiques peuvent être cependant très différents. Notamment parce que toutes n'ont pas été touchées de la même manière par les dépréciations sur la Grèce. Groupama Gan Vie et Prédica (filiale du Crédit Agricole) avaient dû passer les plus fortes dépréciations. La Maaf indique, pour sa part, ne pas avoir écorné sa provision pour participation aux excédents pour établir son rendement de l'année au contraire. «Nous avons pu maintenir ce taux de 3,20% en 2012 tout en confortant nos réserves pour les années à venir, ce qui est fondamental dans un contexte financier qui demeure incertain. Servir un rendement identique à l'année passée illustre ainsi la qualité de notre gestion financière», indique Etienne Couturier, président du directoire de Maaf Vie.

Le fait d'avoir une collecte nette globalement négative sur les dix premiers mois en 2012 de -3,4 milliards (c'est-à-dire avec que les retraits sont supérieurs aux versements) est finalement "une bonne nouvelle" pour les rendements des fonds en euros, estime par ailleurs Good Value for Money. Comme les assureurs ont eu moins de liquidités à investir, ils ont acheté moins d'obligations faiblement rémunérées susceptibles de tirer vers le bas le rendement de leurs fonds en euros. "On a donc un phénomène de dilution beaucoup plus faible que si l'on était dans une année avec une collecte nette positive de 30 ou 40 milliards d'euros", insiste Good Value for Money. 

Winalto offre une rémunération supérieure à la moyenne depuis 2008

Avec 3,20% de taux de rendement, Winalto se situe au-dessus du rendement moyen des fonds en euros (à capital garanti) en 2011 qui était de 3%. Depuis 2008 Winalto se situe au dessus de la moyenne du marché avec 4,51% en 2008 (moyenne du marché 4,15%) ; 4,31% en 2009 (moyenne : 4%) ; 4,11% en 2010 (moyenne 3,30%) ; 3,20% en 2011 (moyenne 3%) et en 2012.

Son contrat d'assurance vie historique, le Compte Epargne Maaf (CEM), qui est monosupport c'est-à-dire doté uniquement d'un fonds en euros (alors que Winalto est multisupport : il a un fonds en euros et des fonds en unités de compte) reçoit un rendement moins élevé à 3,01% pur 2012. Il est de toute façon fermé aux nouvelles souscriptions depuis 2006. Mais c'est sur ce contrat que se concentre le plus gros de l'encours géré par l'assureur : 4,2 milliards d'euros. Les contrats Winalto et Winalto Pro représentent quant à eux 2,2 milliards d'épargne gérée.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/12/2012 à 8:44 :
muda les frais d'entrée servent à rémunérer le commercial qui vend ce placement .C'est quoi ces 7,5% à la sortie aprés 8 ans ?
Réponse de le 14/12/2012 à 14:48 :
Les frais d'entrée servent à rémunérer la compagnie d'assurance qui gère le contrat et qui gare les encours dans ses livres de compte. Le conseiller d'un établissement bancaire par exemple n'est pas rémunéré via les frais d'entrée (il en serait bien plus content et plus riche). Cette activité de distribution de produits d'assurance-vie impact la part variable de sa rémunération. quant aux 7.5% il s'agit de la fiscalité de l'assurance-vie pendant la vie du contrat (et donc celle de l'assuré), si le contrat à plus de 8 ans d'existence. Il s'agit du PFL (Prélèvement Forfaitaire Libératoire) que doit donner l'assuré au fisc sur ses intérêts acquis s'il sort plus de 4600? d'intérêts à l'année s'il est célibataire (9200? pour un couple marié). Mais le contribuable a aussi le choix de déclarer les intérêts (au delà de l'abattement de 4600?) sur sa feuille d'impôt si sa tranche marginale d'imposition est plus favorable (donc ici inférieure à 7.5%).
a écrit le 13/12/2012 à 22:08 :
Et combien de frais d'entrée (d'ailleurs a quoi servent t-ils?) et ne pas oublier 15,5% de CSG
annuellement et 7,5 % à la sortie après 8 ans et après eventuel abattement
Réponse de le 13/12/2012 à 23:04 :
Et l'inflation. Et sans doute ils ont pioché dans leurs "réserves" pour gonfler le taux artificiellement, voire ont pénalisé les anciens assurés pour gonfler le taux des nouveaux contrats, avant de les plomber à leur tour. Arnaque habituelle.
Réponse de le 18/12/2012 à 20:47 :
Pour information, la MAAF n'a pas cette année puisé dans ces réserves pour servir ce taux.
a écrit le 13/12/2012 à 21:26 :
Les assurances vie sont investies essentiellement sur des produits de taux, donc elles sont victimes des politiques des banques centrales qui baissent les taux à mort pour aider les banques et les états surendettés, au détriment des épargnants. Vous risquez de voir votre épargne bloquée dans ces assurances vie au rendement de plus en plus faible, et de subir de plein fouet l'inflation qui sera la conséquence de la politique laxiste de planche à billet des banques centrales. Tout en payant de plus en plus de taxes sur ces produits. PLACEMENT A FUIR.
a écrit le 13/12/2012 à 20:48 :
C'est bien beau de faire de la collecte, mais sur quoi investir ce nouveau cash pour qu'il puisse produire des rendements intéressants dans les années à venir ? En toute sécurité, le capital étant garanti sur les fonds en euros... Sur des OAT à taux plancher voire négatif ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :