Le reflex tire le marché des appareils photo numériques

 |   |  526  mots
Les Français commencent à renouveler leur équipement numérique. Les modèles reflex tirent la croissance.

Les Français aiment toujours autant se tirer le portrait. Alors que s'ouvre ce jeudi le Salon de la Photo à Paris (jusqu'au 8 novembre), les professionnels de l'image numérique se frottent les mains : 5,2 millions d'appareils photo devraient se vendre cette année. Encore mieux qu'en 2009. Cet optimisme se fonde sur les ventes du premier semestre qui ont progressé de 4 % en volume et de 5 % en valeur par rapport à la même période de 2009. Si les modèles compacts représentent toujours 85 % du marché, le reflex reste le segment le plus porteur. Sur les six premiers mois de l'année, 238.000 unités ont été vendues soit une hausse de 13 % par rapport à 2009. Les amateurs de photo se laissent davantage séduire par les atouts techniques des appareils reflex (objectif interchangeable, vidéo HD, capteur plus grand) dont les prix ont beaucoup baissé ces dernières années. « Ces modèles rencontrent un vrai succès chez les jeunes qui ont découvert la photo par le téléphone mobile. Quand ils décident d'acquérir un appareil photo, ils vont s'équiper souvent d'un reflex sans passer par le compact », souligne Marc Héraud, secrétaire général du Sipec (Syndicat des entreprises de l'image, de la photo et de la communication). Entre le compact et le reflex, les nouveaux modèles hybrides (un petit boîtier avec des objectifs interchangeables) connaissent des débuts prometteurs, alors que le marché des bridges (objectifs fixes mais zoom puissant) se rétracte.
La dynamique du marché est surprenante alors que 68 % des foyers français possèdent au moins un appareil photo numérique. La première raison d'achat d'un boîtier est le renouvellement d'un appareil numérique pour un modèle plus récent, selon le baromètre Ipsos établi pour le Sipec et l'API (Association pour la promotion de l'image). Comme pour les téléphones mobiles ou les TV à écran plat, les consommateurs semblent rechercher le meilleur de la technologie pour leur équipement photo. « Le succès des smartphones sert d'aiguillon aux constructeurs : ils intègrent dans leurs nouveaux modèles des innovations comme la géolocalisation par GPS et bientôt la boussole électronique », poursuit Marc Héraud. On peut facilement imaginer la prochaine étape : un compact connecté à Internet pour transmettre directement des images sur les réseaux sociaux sans passer par l'ordinateur.
Prise de vue en relief
En attendant, les visiteurs du Salon de la Photo pourront rêver sur les nouveaux modèles exposés. Avec une nette poussée des boîtiers à prise de vue en relief comme le Fuji FinePix 3D ou le tout nouveau GF2 de Panasonic, un modèle hybride avec écran tactile et objectif 3D. Autre tendance remarquée, notamment chez Nikon, le compact intégrant un mini-projecteur pour partager directement ses photos. Les professionnels de l'impression numérique ne sont pas en reste. Ils entendent bien profiter de l'engouement des Français pour le livre photo numérique : quelques trois millions d'exemplaires devraient être fabriqués cette année. Ainsi cette borne développée par Photomaton : elle réalise un album photo en quelques minutes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/02/2011 à 11:14 :
Du coup, va t-on aller vers un delaissement des apppareils numeriques au profit des <a href="http://www.sony.fr/hub/reflex-numeriques
">appareil photo reflex
</a> ? En esparant que lex pris soient plus bas, et la reduction du boitier s'ameliore, les habitudes des menages se comprennent plus facilement...

Jules

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :