PSA Peugeot-Citroën mise sur la pile à combustible vers 2015-2020

Le groupe PSA Peugeot-Citroën vise une diffusion grand public de la pile à hydrogène à l'horizon 2015-2020. Le constructeur automobile français poursuit ses recherches dans la filière hydrogène mais, à court terme, il compte développer les modèles hybrides diesel-éléctricité.

2 mn

Un des modèles hybrides du Groupe PSA Peugeot-Citroën.

Un véhicule alimenté par une pile à combustible et de l'hydrogène... ce n'est pas pour demain, mais ce n'est plus non plus une utopie. Le groupe PSA Peugeot-Citroën a ainsi fait savoir qu'il poursuivait ses recherches dans ce sens, mais qu'il n'envisageait pas une diffusion au grand public avant 2015-2020.

Selon Jean-Pierre Goedgebuer, directeur scientifique de PSA, "il reste un certain nombre de verrous technologiques à lever", mais la pile à combustible est clairement une option de "long terme" du groupe.

Le développement de cette nouvelle technologie, qui n'émet pas de CO2, pourrait remplacer l'essence dans un horizon plus lointain. Reste à régler le problème du prix de cette invention, pour l'instant complètement prohibitif. Un prototype peut atteindre actuellement 500.000 euros et la seule pile à combustible plusieurs milliers d'euros. Pour envisager une production en série, son prix devrait être divisé par dix, explique Olivier Salvat, directeur scientifique délégué de PSA.

Autre problème à résoudre, technique cette fois, celui de l'autonomie de la pile à combustible : son autonomie. Pour l'instant, elle est de l'ordre de 200 heures, soit environ 100.000 km. L'objectif est de la faire passer à 5.000 heures. Enfin, il reste un obstacle de taille à surmonter : il n'existe pas de réseau de distribution mondial de l'hydrogène, sur le modèle de celui de l'essence. Et nul doute que les lobbies pétroliers vont faire leur possible pour en retarder la mise en place.

En conséquence, PSA a choisi une autre option à court terme : celle d'une voiture hybride diesel-éléctricité. Un des premiers véhicules de ce type est une Peugeot 308. Lundi dernier, le président de PSA, Christian Streiff, a remis les clés d'un de ces modèles au ministre de l'Ecologie, Jean-Louis Borloo.

Le groupe évoque également d'autres modèles hybrides chez Citroën. Il prévoit une commercialisation en 2011 et présentera des prototypes au prochain Mondial de l'automobile, du 4 au 19 octobre prochain.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 08/10/2009 à 13:54
Signaler
petit PROBLEME....j ai essaye une voiture a hidrogene il y a tout juste 1 mois en CHINE,lors d un voyage d affaires.Je pense! en fait ,ils m ont dit que pour LEUR marche la commercialisation est tres proche,doit on attendre le bon vouloir des petroli...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.