La société dubaïote Nakheel reconnaît 2,5 milliards d'euros de pertes

Au premier semestre, les comptes du géant immobilier, qui fait partie du conglomérat Dubaï World, sont passés dans le rouge et son activité a été divisée par plus de trois.
(Crédits : DR)

La filiale immobilière de Dubai World, Nakheel, partiellement responsable de la crise financière que subit l'émirat ces dernières semaines, admet avoir enregistré une perte nette de 13,4 milliards de dirhams (2,5 milliards d'euros) au premier semestre 2009. L'an dernier, ses comptes étaient encore dans le vert, avec un bénéfice de 2,65 milliards de dirhams sur la même période.

L'activité du groupe a été divisée par plus de trois sur les six premiers mois de l'année. Le chiffre d'affaires est tombé à 1,97 milliard de dirhams (364 millions d'euros), contre plus de 9 milliards un an auparavant. Le propriétaire du projet pharaonique d'îles en forme de palmiers a déclaré un passif en hausse de 7,2% à 73,3 milliards de dirhams (13,6 milliards d'euros).

Il y a quelques semaines, les autorités de Dubaï ont annoncé un moratoire de six mois sur la dette de leur conglomérat Dubai World, dont 3,52 milliards de dollars de sukuks (obligations islamiques) arrivaient à échéance le semaine prochaine. Nakheel supporte en tout 6 milliards de dollars de sukuks, dont 3,5 milliards (2,4 milliards d'euros) arrivent à maturité le 14 décembre.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.