Un penthouse sur Central Park vendu 190 millions de dollars : à New York, l'immobilier de luxe retrouve les sommets

Après une année 2021 pharamineuse pour l'immobilier de luxe new-yorkais, 2022 se présente également sous les meilleurs auspices avec une vente qui fascine non seulement par son montant en valeur absolue mais aussi par la fabuleuse plus-value générée en trois ans et encaissée par le vendeur, le milliardaire américain Daniel Och. L'acheteur, lui, a préféré rester anonyme.
Jérôme Cristiani

3 mn

Photo d'illustration: le building du 740 Park Avenue à New York, dans le reflet d'un capot de voiture, le 10 avril 2014. Cette luxueuse résidence où ont vécu des résidents aussi illustres que Jackie Kennedy ou le financier John D. Rockefeller Jr., était dernièrement celle de l'envoyé de la France aux Nations Unies. Cet appartement duplex de 18 pièces avec cinq cheminées est alors mis en vente par le ministère français des Affaires étrangères qui comptait en tirer 48 millions de dollars.
Photo d'illustration: le building du 740 Park Avenue à New York, dans le reflet d'un capot de voiture, le 10 avril 2014. Cette luxueuse résidence où ont vécu des résidents aussi illustres que Jackie Kennedy ou le financier John D. Rockefeller Jr., était dernièrement celle de l'envoyé de la France aux Nations Unies. Cet appartement duplex de 18 pièces avec cinq cheminées est alors mis en vente par le ministère français des Affaires étrangères qui comptait en tirer 48 millions de dollars. (Crédits : Reuters)

À New York, l'immobilier de très grand luxe se porte à nouveau très bien. Après une année 2021 qui a enchaîné les ventes aux montants pharaoniques, 2022 démarre sur les chapeaux de roues et vient nourrir cette saga très médiatisée des ventes d'appartements de très haut-de-gamme avec leur vue à couper le souffle. En effet, la fascination exercée sur le public est telle qu'aux États-Unis notamment, les médias exploitent à fond le filon de l'immobilier (de luxe mais pas seulement) à coups de fictions ou d'émissions dédiées, jusqu'à les décliner désormais en séries de téléréalité dressant moult portraits empathiques d'agents immobiliers: témoin, l'énorme carton de "Selling Sunset", sur Netflix. En France, le genre fait aussi mouche avec des succès comme "Stephane Plazza, chasseur d'appart'", ou plus récemment "L'Agence: l'immobilier de luxe en famille" sur TMC/TF1.

La veine ne risque pas de se tarir avec cette information du Wall Street Journal qui dévoilait hier jeudi 13 janvier 2022 un nouveau record spectaculaire : la vente pour près de 190 millions de dollars d'un appartement de type "penthouse" au-dessus de Central Park.

Ce "penthouse" (terme qui désigne un appartement de très grand luxe au dernier étage d'un immeuble en général avec terrasse, appelé aussi appartement en attique) situé au 220 Central Park South, en plein cœur de Manhattan, dispose de quatre chambres, sur une surface totale de... 900 m2.

Le vendeur encaisse une plus-value de +104% (en trois ans), l'acheteur anonyme

D'après le WSJ, c'est le milliardaire américain Daniel Och qui l'a vendu pour quasiment 190 millions de dollars après l'avoir acheté en 2019 pour la moitié du prix: 93 millions de dollars à l'époque et 2 millions pour une chambre en plus à un autre étage de l'immeuble. La plus-value empochée par Och est précisément de +104% par rapport au prix de départ)

Le journal estime que cette vente à un acheteur resté anonyme est "l'une des plus chères jamais conclue à New York".

En 2021, le marché immobilier new-yorkais explose ses records

Dans ce même gratte-ciel du 220 Central Park South, rappelle le quotidien économique américain, le gestionnaire américain de fonds Ken Griffin avait payé en 2019 quelque 238 millions de dollars pour un appartement. Un record absolu pour la vente d'un logement aux Etats-Unis, selon le WSJ.

Après une année 2020 catastrophique avec des ventes en berne et un effondrement des prix, Manhattan a enregistré un 3e trimestre 2021 record avec 4.523 ventes d'appartements, le plus grand nombre depuis plus de trente ans, avec un prix de vente médian, 1.115.000 dollars, de 9 % supérieur à celui du même trimestre de 2019, avant la pandémie, selon un rapport de la maison de courtage Douglas Elliman, cité par le New York Times.

New York luxury real estate

[Une vue du 220 Central Park South, issue de l'application Google Street, ce jour]

Daniel Och condamné pour ses réseaux de corruption en Afrique

Quant à Daniel Och, 61 ans, sa fortune personnelle est évaluée aujourd'hui par Forbes à 4,1 milliards de dollars, et il est le fondateur et ancien PDG du fonds d'investissement new-yorkais Och-Ziff Capital Management, rebaptisé depuis Sculptor.

En septembre 2016, ce fonds, qui gérait à l'époque 40 milliards de dollars d'actifs, avait été condamné par les autorités américaines à une amende de 413 millions pour avoir mis en place un vaste réseau de corruption dans des pays d'Afrique comme la Libye, le Tchad ou la République démocratique du Congo.

Lorsqu'il avait acheté ce "penthouse" en 2019, M. Och s'était exilé en Floride pour des raisons fiscales et pensait en faire son "pied-à-terre" new-yorkais.

Le Journal rappelle également que le milliardaire possède un autre "penthouse" estimé à 57,5 millions de dollars, au 15 Central Park West, l'une des quatre artères qui encadrent le poumon vert de Manhattan.

(avec AFP)

Jérôme Cristiani

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 14/01/2022 à 13:33
Signaler
Et avec leur augmentation de salaire de 0.7% c'est pas les salariés qui vont en profiter. Croissance économique en carton. "Les faits sont têtus il est plus facile de s'arranger avec les statistiques.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.