Bristol-Myers Squibb dépasse les attentes au premier trimestre

 |   |  199  mots
(Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Le laboratoire pharmaceutique américain a publié un bénéfice net en hausse de 16,5% sur un an pour le premier trimestre, à 743 millions de dollars, dépassant les attentes. Le Plavix est toujours le médicament phare du groupe.

Excellent premier trimestre pour Bristol-Myers Squibb qui a publié ce jeudi un bénéfice net en hausse de 16,5% sur un an pour le premier trimestre, à 743 millions de dollars, dépassant les attentes. Rapporté au nombre d'actions et hors éléments exceptionnels, le bénéfice revient à 56 cents, alors que les analystes n'en attendaient que 51. Le chiffre d'affaires affiche une progression de 11% à 4,807 milliards de dollars.

"Les difficultés d'un climat de plus en plus complexe pour les affaires, avec notamment la réforme du système de santé américain, peuvent être gérées avec succès avec le développement d'une gamme durable de produits", a souligné le directeur général désigné, Lamberto Andreotti, dans un communiqué.

Le groupe a néanmoins précisé que ses ventes avaient été amputées de 1% par la réforme du système de santé promulguée il y a un mois.

Une fois encore l'anticoagulant Plavix est resté, de loin, le médicament le mieux vendu du groupe, avec des ventes de 1,666 milliard de dollars, en hausse de 16% sur un an. Le nouveau médicament Onglyza, contre le diabète, a enregistré des ventes de 10 millions de dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :