ArcelorMittal part à la conquête de l'Irak

 |   |  152  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le numéro un mondial de l'acier ArcelorMittal va construire le groupe turc Dayen une aciérie dans la région autonome du Kurdistan irakien.

Le numéro un mondial de l'acier ArcelorMittal a annoncé ce mardi la signature d'un protocole d'accord avec le groupe turc Dayen pour la construction d'une aciérie à Suleymanieh, dans la région autonome du Kurdistan irakien. Un investissement global de 100 à 130 millions de dollars soit près de cent millions d'euros.


La construction devrait commencer au deuxième trimestre 2010 et la production au quatrième trimestre 2011. Elle devrait atteindre temps 250.000 tonnes de ronds à béton par an, produites à partir de ferrailles d'origine locale, pour monter jusqu'à 500.000 tonnes par la suite.


"Nous pensons pouvoir saisir de nombreuses opportunités pour contribuer au développement du pays souligne Christophe Cornier, membre de la direction générale. Il y a une demande importante de produits sidérurgiques pour le secteur local de la construction, que nous entendons satisfaire, en étroite collaboration avec notre partenaire Dayen et le gouvernement local dans le nord de l'Irak".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/03/2010 à 8:43 :
C'est vrai qu'au rythme des destructions dans ce pays il y a un marché pour le rond à béton en provenance de la feraille locale. Et cela risque de durer.
a écrit le 16/03/2010 à 8:11 :
Serait-ce pour fermer une autre en europe ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :