Les croisiéristes séduisent de plus en plus les Français

 |   |  337  mots
Infographie La Tribune/BHEDOUIN
Infographie La Tribune/BHEDOUIN (Crédits : iInfographie La Tribune/BHEDOUIN)
Le marché de la croisière a progressé de 12% en 2010. Et espère faire aussi bien en 2011.

La part de la croisière dans les vacances des Français est encore modeste, mais elle progresse rapidement. En 2010, dans un marché du tourisme en panne de croissance, le nombre de croisiéristes a connu une croissance de 12% par rapport à 2009, avec 387.000 passagers. Cette évolution s'inscrit dans le sillage de la moyenne du marché des croisières en Europe, qui a séduit 5,45 millions de personnes en 2010, soit 12 % de plus qu'en 2009.

Doubler de taille d'ici à 2015

Malgré son dynamisme, ce mode de vacances est encore confidentiel en France au regard de la situation dans les pays voisins. Les Britanniques sont les plus grands fans (1,6 million de voyages en croisière en 2010, + 6%), devant les Allemands (1,2 million de passagers, + 19%), les Italiens (889.000, + 11%) et les Espagnols (645.000, + 10%). "La croisière s'impose de plus en plus dans les choix de vacances des Français, y compris pour les vacances familiales ou en tribu", constate Georges Azouze, président de l'Association française des compagnies de croisières et également de Costa Croisière, le numéro un du secteur en France.

La notoriété de ce mode de vacances devrait franchir un cap en 2011 grâce à la sortie de deux comédies françaises : "La Croisière", tournée à bord d'un navire de la compagnie MSC, qui sort le 20 avril, et "Bienvenue à Bord", qui a pour décor un bateau Costa et qui sortira en octobre. "Le cinéma est le miroir d'une société et il porte une expérience de vacances", souligne le directeur général de MSC France, Erminio Eschena.

Dans ces conditions, le secteur de la croisière espère toujours doubler de taille d'ici à 2015 et compter 800.000 passagers. Et ce, malgré les incertitudes qui pèsent sur 2011. Les événements en Egypte et en Tunisie ont contraint les opérateurs à revoir leur programmation sur la Méditerranée, zone dans laquelle se déroulent 70% des croisières achetées par les Français. Malgré l'attentisme des clients depuis quelques semaines, le secteur table sur une nouvelle croissance de 12% en 2011.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :