Pourquoi les États-Unis vont renforcer la sécurité d'aéroports en Europe et au Proche-Orient

Par latribune.fr  |   |  413  mots
Les autorités américaines soupçonnent des franchises d'Al Qaïda en Syrie et au Yémen de vouloir développer des explosifs indétectables par les systèmes de protection en vigueur. (Photo : Reuters) (Crédits : reuters.com)
Certains aéroports d'Europe et du Proche-Orient desservant les Etats-Unis verront bientôt leur sécurité renforcée, a annoncé mercredi le gouvernement américain. Des mesures prises en réaction aux nouvelles stratégies des terroristes pour tromper les contrôles.

Les États-Unis vont renforcer les mesures de sécurité dans "certains aéroports étrangers d'où partent des vols directs vers le territoire américain", a annoncé mercredi le département de la Sécurité intérieure. L'Europe et le Proche-Orient sont concernés par ces annonces.

Le secrétaire américain à la Sécurité intérieure, Jeh Johnson, a annoncé que de nouvelles procédures de sécurité seraient mises en places "dans les prochains jours", sans préciser quels seraient les aéroports concernés.

Crainte d'explosifs indetectables sur fond d'instabilité

Cette annonce du gouvernement américain intervient sur fond d'instabilité au Proche-Orient, et après le renvoi devant la justice américaine du suspect numéro 1 dans l'attaque du consulat américain à Benghazi en Libye.

>> Lire : En Irak, l'EIIL annonce l'établissement d'un "califat" islamique

Les autorités américaines soupçonnent par ailleurs des franchises d'Al Qaïda en Syrie et au Yémen de vouloir développer des explosifs indétectables par les systèmes de protection en vigueur, selon des sources gouvernementales interrogées par Reuters

Fouille renforcée et nouveaux détecteurs de bombes 

Parmi les nouvelles mesures envisagées figure une fouille renforcée des chaussures et des affaires des passagers, a dit un responsable américain. Il a ajouté que Washington avait l'autorité légale pour faire appliquer ces nouvelles directives car il s'agit de vols directs vers son territoire. Les autorités américaines et européennes envisagent également l'installation de nouveaux détecteurs de bombes.

Un responsable du département de la Sécurité intérieure interrogé par l'AFP a conseillé aux "voyageurs d'arriver à l'aéroport suffisamment en avance pour passer les contrôles et être certains de ne pas manquer leurs vols".

Menace européenne et domestique

Des responsables américains redoutent également que des attentats soient perpétrés par des militants djihadistes américains ou européens ayant, grâce à leurs passeports, un accès plus facile aux vols vers les États-Unis.

La menace d'Européens djihadistes s'est précisée lorsque Mehdi Nemmouche, un Franco-Algérien parti se battre aux côtés des islamistes radicaux en Syrie pendant plus d'un an, a supposément tué quatre personnes dans une fusillade au Musée juif de Bruxelles le 24 mai.

>> Lire : Tueur de Bruxelles : y a-t-il un risque djihadiste en France ?


Qui est Medhi Nemmouch, le français responsable de la tuerie de Bruxelles ? via BFMTV.