Irak : l'EIIL annonce l'établissement d'un "califat" islamique

Les djihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), qui ont conquis de larges pans de territoires en Syrie et en Irak, ont annoncé dimanche l'établissement d'un "califat islamique" faisant fi des frontières.
Pour aider l'armée irakienne à regagner du terrain après sa débandade initiale, la Russie a livré cinq avions de combat Sukhoi. (Photo : Reuters)
Pour aider l'armée irakienne à regagner du terrain après sa débandade initiale, la Russie a livré cinq avions de combat Sukhoi. (Photo : Reuters) (Crédits : reuters.com)

L'État islamique en Irak et au Levant (EIIL), qui contrôle de larges portions des territoires irakiens et syriens, a proclamé le "califat" islamique et appelé tous les mouvements djihadistes à lui prêter allégeance dans un communiqué publié dimanche sur des sites djihadistes.

Rebaptisé "État islamique", EIIL annonce avoir érigé son chef, Abou Bakr al Baghdadi, au rang de calife, soit le successeur du prophète dans l'exercice du pouvoir politique. "Il est l'imam et le calife de tous les musulmans", dit le porte-parole du mouvement, Abou Mohamed al Adnani, dans le communiqué traduit en plusieurs langues et dans un enregistrement audio en arabe.

"L'événement le plus important pour le djihadisme international"

Cette proclamation de l'EIIL traduit son ambition de mener désormais une guerre sainte mondiale et constitue un défi lancé à Al Qaïda, qui incarnait jusqu'alors le combat djihadiste et a désavoué l'EIIL lorsque le groupe est intervenu l'an dernier sur le front syrien.

"Quoi que l'on pense de sa légitimité, l'annonce de la restauration du califat est sans doute l'événement le plus important pour le djihadisme international depuis les attentats du 11 septembre (2001)", estime Charles Lister, un expert des mouvements islamistes au Brookings Doha Center

"Tous les groupes liés à Al Qaïda et les mouvements djihadistes indépendants vont désormais devoir décider s'ils soutiennent l'Etat islamique ou s'ils s'opposent à lui", souligne le chercheur.

Avions russes et drones américains pour l'armée irakienne

Les combattants de l'EIIL se sont emparés de Mossoul et de plusieurs autres villes du nord et de l'ouest de l'Irak au cours du mois écoulé. Ils contrôlent aussi une partie du nord-est de la Syrie, dont la ville de Rakka.

>> Guerre en Irak : l'Amérique peut-elle s'allier à l'Iran ?

Pour aider l'armée irakienne à regagner du terrain après sa débandade initiale, la Russie a livré cinq avions de combat Sukhoi et les Éats-Unis ont envoyé des experts militaires et des drones pour survoler Bagdad, un objectif des insurgés.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 8
à écrit le 06/07/2014 à 8:29
Signaler
guerre est religion,? QUE LES ARABES SE REVOLTENT CONTRE L INPERIALISME DES GRANDE PUISSANCES .CEST NORMAL. MAIS MELLE LA RELIGION A CELA FAIT DU TORD A TOUS LES ARABES PACIFIQUE DANS LE MONDE? ON NE PEUT VIVRE UNE RELIGION QUE DANS LA PAIX? DERRIER...

à écrit le 03/07/2014 à 9:58
Signaler
On va de surprise en surprise. memri.fr apporte des infos incroyables sur ce qui se passe actuellement dans la région.

à écrit le 01/07/2014 à 8:52
Signaler
C'est un redécoupage programmé des territoires Irak Syrie Kurdistan prévu de longue date,c'est le début d'un processus qui est beaucoup plus vaste géographiquement.Dire que tout cela va se faire sans heurts,je n'irais pas jusque là.

à écrit le 30/06/2014 à 19:09
Signaler
Le moment est donc venu pour Dassault y aller et tenter de vendre des Rafales, qu'en pensez-vous ?

le 30/06/2014 à 22:57
Signaler
et la morale dans tout ça ?

à écrit le 30/06/2014 à 11:28
Signaler
Entre Busch et Sarkosy on ne sait lequel aujourd'hui est le plus content de ses actions sur les fronts irakiens ou libyens.

à écrit le 30/06/2014 à 11:22
Signaler
Le calife Iznogood a à sa disposition SUR TERRE 70 vierges en plus de celles qui sont au ciel. Gare au réchauffement planétaire.

à écrit le 30/06/2014 à 10:50
Signaler
Il faut le faire ,les occidentaux qui rétablissent le califat au Moyen Orient excellent.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.