Sociétés à suivre : Zain, Baidu, Ferragamo

 |  | 219 mots
Lecture 1 min.
Copyright Reuters

Télécoms : La vente de parts du koweïtien Zain à Etisalat annulée

Le groupe koweïtien Khorafi, principal actionnaire privé de Zain, a annoncé avoir mis un terme à l'accord préliminaire qu'il avait passé avec le géant émirati des télécoms Etisalat pour lui vendre des parts de l'opérateur pour 12 milliards de dollars. En novembre 2010, Etisalat avait fait une offre pour racheter 46 % des actions de Zain. La transaction a rencontré plusieurs obstacles, notamment l'opposition d'autres actionnaires de l'opérateur et l'échec de Zain à vendre les parts de sa filiale saoudienne.

Baidu et Taobao, plaques tournantes de la contrefaçon selon Washington

Le moteur de recherche chinois Baidu et le site de commerce Taobao ont été cités par les autorités américaines parmi les principales plaques tournantes de la contrefaçon et de biens piratés. Le représentant au Commerce (USTR) a aussi placé sur sa liste une vingtaine de quartiers dont le Marché de la Soie de Pékin et le marché Pantip de Bangkok.

L'homme d'affaires hongkongais Peter Woo acquiert 8 % de Ferragamo

La famille Ferragamo a cédé une part de 8 % du groupe de luxe Salvatore Ferragamo à l'homme d'affaires hongkongais Peter Woo. Parallèlement, Ferragamo va se renforcer dans les sociétés qui distribuent ses produits en Chine.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :