Villes émergentes : « Le terrain de jeux des sociétés françaises s'élargit »

 |   |  353  mots
Copyright Reuters

Les entreprises occidentales sont-elles prêtes pour l'essor des 600 villes étudiées dans votre rapport ?

Pas toutes. Un grand nombre de ces villes ne sont pas jugées critiques par les multinationales, surtout celles de « poids moyens », dont la population s'élève entre 150.000 et 10 millions d'habitants. Mais d'ici à 2025, dans les pays émergents, 154 millions de foyers résidant dans les villes de notre « top 600 » auront rejoint les classes moyennes aisées ? dont les revenus annuels sont supérieurs à 20.000 dollars ? ce qui portera leur nombre à 234 millions. Les retombées en termes de consommation seront énormes, que ce soit en matière de dépenses discrétionnaires, de produits de luxe, de biens d'équipement liés au domicile ou à l'automobile, de services financiers personnels (banque et assurance) et d'éducation. Les dépenses de santé non couvertes par les services publics vont aussi augmenter. De plus, les marchés liés au développement urbain (construction, infrastructures, transports, télécoms...) vont exploser. D'ici à 2025, il faudra construire 3,7 millions de logements de plus à Sao Paolo, 2,8 millions de logements supplémentaires à Mexico...

Quelle stratégie les entreprises doivent-elles adopter ?

En Chine, les sociétés d'infrastructure concentrent généralement leurs efforts sur les 50 plus grandes villes du pays alors que d'ici à quinze ans, 225 compteront vraiment. Pour faciliter leur expansion, ces sociétés doivent identifier les villes prioritaires, s'informer sur les centres de décision locaux qui se multiplient et les partenariats public-privé. Il faut aussi nouer les alliances pour proposer la qualité de service attendue d'une société occidentale mais à prix compétitif et cesser de négliger des territoires tels que l'Afrique ou l'Indonésie.

Quelles sont les chances des sociétés françaises ?

Elles sont énormes. Voilà dix ans, la Chine et les pays émergents étaient surtout le terrain de jeu des Américains. Aujourd'hui s'ouvre le terrain de jeu des français ! Dans la consommation, leur réussite est patente que ce soit dans le luxe, la distribution spécialisée ou la grande distribution. C'est également le cas dans le BTP, les infrastructures ou les services aux collectivités.


Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :