La CGPME demande la suppression de l'IFA

 |  | 77 mots
La CGPME a rappelé hier qu'à une semaine du débat d'orientation budgétaire, elle attendait toujours la suppression de l'impôt forfaitaire annuel (IFA) pour 2009, comme promis en décembre par Nicolas Sarkozy. L'IFA, qui porte sur le chiffre d'affaires, concerne les entreprises assujetties à l'impôt sur les sociétés (IS), soit environ le tiers des entreprises françaises. Mais, à l'inverse de l'IS, il doit être payé même en l'absence de bénéfices.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :