Berlin prêt à mettre son veto sur la TVA à taux réduit

1 mn

L'Allemagne court droit à la confrontation avec la Commission européenne et sa présidence française actuelle. Berlin se réserve le droit de mettre son veto à la proposition de Bruxelles de laisser aux Vingt-Sept la liberté de réduire le taux de TVA sur les services à haute intensité de main-d'oeuvre, indique un porte-parole du ministère des Finances allemand à notre confrère Handelsblatt . Du côté de la chancellerie, un porte-parole interrogé par La Tribune déclare que " le gouvernement allemand reste très sceptique en face de réflexions portant sur de nouveaux aménagements ou différentiations dans le système de TVA en Europe " . Il ne faut pas en outre s'attendre à des répercussions favorables aux consommateurs, ajoute la même source.Pour aider à combler ses déficits publics, Berlin a augmenté le taux de TVA en 2007, le faisant passer de 16 à 19 %. Le taux réduit de 7 % a été conservé pour les biens alimentaires et les produits de presse. Berlin pourrait craindre un effet de contagion si d'autres pays prenaient la liberté d'élargir la liste des secteurs favorisés.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.