Japon : démission du vice-ministre des Finances

 |   |  72  mots
La vague des scandales bancaires semblant désormais endiguée, le ministre japonais des Finances, Masayoshi Takemura, a fait le ménage en obtenant le départ du fonctionnaire le plus haut placé de son administration. Il a annoncé la démission de son vice-ministre Kyosuke Shinozawa pour assumer la responsabilité des derniers mois. Aucun dossier précis ne lui est reproché mais plutôt l'ambiance de scandales qui flotte sur l'administration.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :