La Fed et le Trésor américain lancent le plan « Talf » d'aide au crédit

 |   |  188  mots
La Réserve fédérale et le Trésor des États-Unis ont lancé hier le Talf et précisé qu'une future expansion de ce programme de crédit pourrait englober quelques-uns des actifs mobiliers qui polluent à l'heure actuelle les bilans des banques. Les premiers prêts entrant dans le cadre du Talf (Term asset-backed securities loan facility) seront émis le 17 mars, ont précisé la Fed et le Trésor. Le Talf acceptera comme collatéral des valeurs mobilières notées AAA et adossées à des actifs (ABS) tels que des crédits automobiles récemment émis, des prêts sur cartes de crédit, des prêts étudiants, et des prêts aux PME garantis par l'État. La Fed et le Trésor envisagent d'ouvrir la gamme des collatéraux à une date ultérieure pour y inclure des titres adossés à des créances immobilières commerciales (CMBS) ou résidentielles non garanties par les organismes Fannie Mae et Freddie Mac, ou encore des obligations à collatéral.Le rehausseur de crédit américain MBIA a perdu 2,7 milliards de dollars en 2008, contre 1,9 milliard en 2007.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :