logement, UN BILAN MITIGÉ

Parvenir à 70 % de propriétaires et construire 500.000 logements par an : les promesses de Nicolas Sarkozy ont été battues en brèche par la crise. La mise en place de la déduction fiscale des intérêts d'emprunt a été un coup d'épée dans l'eau. Le dispositif innovant de la maison pour 15 euros, qui permet de dissocier financement du bâti et du terrain, peine à démarrer avec seulement 500 maisons en construction. La crise a, il est vrai, compliqué la donne. En revanche, le gouvernement a su réagir promptement à l'effondrement de la production de logements neufs l'an passé. Côté logement social, le droit au logement opposable a été mis en place, les plafonds de ressources abaissés dans les HLM afin de recentrer le logement social vers les catégories prioritaires (au risque de favoriser des ghettos ?) et une convention d'utilité sociale établie pour réguler la production de logements sociaux dont 25 % seulement est orientée vers les marchés les plus tendus. Mais ces objectifs de réforme vont-ils réellement se traduire dans les faits ?S. Sa.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.