SFR rompt son contrat avec Kertel

télécomsla santé financière de Kertel inquiète. Comme indiqué depuis quelques jours sur le site Internet Kertel.com, les clients des cartes prépayées ne peuvent plus passer leurs appels via un numéro SFR. Ce dernier acheminait jusqu'alors leurs communications jusqu'aux équipements de Kertel. Selon nos informations, SFR aurait cessé de fournir Kertel car ce dernier ne payait plus ses factures. SFR aurait même engagé une action judiciaire. Interrogée, Céline Surel, directrice marketing de Kertel, parle d'une « incompréhension » avec SFR. La question est donc de savoir si Kertel a effectivement les moyens de construire un réseau mobile. Un projet qui nécessite au moins 1 milliard d'euros, dont 240 millions pour l'acquisition de la seule licence. Céline Surel assure que « Kertel a les moyens financiers de déposer sa propre candidature », notamment en levant des fonds auprès d'investisseurs privés et en utilisant des crédits fournisseurs des équipementiers chinois ZTE et Huawei. opacité sur les comptesMais l'opérateur ? coté au Marché Libre depuis 2008 ? refuse de communiquer ses comptes. Les derniers comptes sociaux déposés au tribunal de commerce datent de 2007. Le chiffre d'affaires s'élevait alors à 38 millions d'euros, et les disponibilités à 80.000 euros. Pour l'année 2008, une première assemblée générale a été convoquée en juin, faisant état d'un bénéfice de 3,5 millions d'euros. L'assemblée a finalement eu lieu en juillet. La convocation à cette dernière mentionnait, elle, une perte de 1,9 million.Selon la société, c'est le résultat de l'intégration dans les comptes de Kertel d'une acquisition effectuée en 2008. Il pourrait s'agir du rachat des structures informatiques et télécoms de Multicom, en février 2008, pour un montant inférieur à 1 million d'euros. Julien Dupont

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.