Le groupe Voix du Nord crée sa chaîne Weo

2 mn

Après cinq années d'attente, la quatrième région de France va enfin avoir sa chaîne locale généraliste. Les dirigeants du groupe Voix du Nord ont, hier après-midi, baptisé la chaîne régionale retenue fin octobre 2008 par le CSA et attendue pour le courant avril 2009. Elle s'appellera donc Weo, un nom volontairement « étonnant » qui se veut « jeune et dynamique »?: « Nous voulons créer une véritable marque, explique Jean-Michel Lobry, PDG de la chaîne, une marque que nous avons l'intention de décliner sur le Web, la téléphonie? »partenariat public-privéCette nouvelle chaîne « multilocale » qui pourra, grâce à l'émetteur numérique de Bouvigny, atteindre 3,5 millions de téléspectateurs fin 2011, a donc été nommée alors que ses s?urs aînées connaissent les pires difficultés économiques. Regroupées dans le GIE « Télévisions locales associées », les 45 chaînes locales françaises ont été « très déçues » par les résultats 2008 de la publicité extralocale gérée par TF1 Publicité (à peine 2 millions d'euros). Pour les dirigeants nordistes, il est « urgent de faire passer un message efficace » vers le marché publicitaire?: « Les télés locales sont des médias qui vont cartonner, promet Jean-Michel Lobry, et les annonceurs vont réaliser que, au coût pour mille, c'est un placement très intéressant. »Réalisme oblige, le modèle économique de Weo (dont le budget 2009 a été fixé à 3 millions d'euros) s'appuie sur un partenariat public-privé?: « Aujourd'hui, l'économie d'une télévision locale passe obligatoirement par un financement substantiel par les collectivités locales », argumente le patron de la future Weo. Ayant acquis, pour 500.000 euros, soit 14 % du holding Images en Nord (dans lequel le groupe Voix du Nord est majoritaire), le conseil régional Nord-Pas-de-Calais sera donc le principal partenaire public de la chaîne et garantira entre 2 et 3 millions d'euros d'aides annuelles à la production de 2009 à 2013. Contre-feu indispensable à ce financement public ? et qu'on ne pourra juger qu'à l'usage ?, la création d'un comité d'éthique. Composé de personnalités régionales, il sera chargé de veiller à l'indépendance rédactionnelle de la chaîne.Les deux autres tiers des ressources de la chaîne seront donc assurés par la publicité. Les objectifs annoncés semblent raisonnables?: 683.000 euros en 2009 (dont seulement 30 % en pub extralocale), 1,3 million en 2010 et 3,5 millions à l'horizon 2013. Pour la première année d'exploitation, les dirigeants de Weo s'attendent à 700.000 euros de pertes. Prudents, ils ne prévoient pas d'atteindre l'équilibre avant 2013 et leur cinquième exercice pour lequel un budget de 6 millions d'euros est d'ores et déjà programmé. Éric Maitrot, à Lille

2 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.