allergAn affûte sa riposte au rival du botox

 |   |  145  mots
« Le Dysport aux États-Unis?? Nous y sommes préparés. » Le président d'Allergan David Pyott n'a pas l'intention de laisser Ipsen marcher sur ses plates-bandes. « En huit ans, la part de marché du Botox en Europe [où le Dysport est déjà commercialisé, Ndlr ] est passé de 50 % à près de 65 % », affirme le dirigeant. Connu pour son antirides, Allergan réalise en fait la moitié de son chiffre d'affaires (estimé à 4,5 milliards de dollars en 2008) en ophtalmologie. Avec 83 % de parts de marché mondiales et des ventes annuelles de plus de 1 milliard de dollars (731 millions d'euros), le Botox représente un tiers des revenus d'Allergan. Son marché (1 milliard d'euros) devrait doubler d'ici trois à cinq ans. Car le groupe ne compte pas en rester là?: une version du Botox contre la migraine chronique est attendue pour 2010 et une indication contre le cancer de la prostate est à l'étude.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :