Livraisons

 |   |  120  mots
Une reprise du transit de gaz russe continuait hier soir de buter sur la signature formelle d'un accord sur le déploiement d'observateurs en Ukraine. L'Ukraine, la Russie et l'UE sont d'accord sur le principe, mais des frictions persistent au sujet de la composition des équipes, en particulier la présence de représentants du géant russe Gazprom dans les stations ukrainiennes.Trois jours seront encore nécessaires après la réouverture des vannes pour que les premiers mètres cubes de gaz arrivent en Europe occidentale. La reprise des exportations ne réglerait de toute façon pas la querelle entre Moscou et Kiev sur les tarifs à appliquer pour les approvisionnements en gaz russe de l'Ukraine en 2009.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :