Nathalie Kosciusko-Morizet à l'école japonaise

Nommée le mois dernier secrétaire d'État au Développement de l'économie numérique, Nathalie Kosciusko-Morizet (NKM) a d'emblée fait part de sa volonté de débloquer le dossier de la télévision mobile personnelle en France (TMP). Un médiateur devrait être désigné ? sa nomination est attendue depuis deux semaines ? « pour formuler des propositions d'ici à fin mars » alors que chaînes de TV et opérateurs mobile ne sont pas parvenus à s'entendre sur la répartition des investissements dans le réseau. « Il faut donner une chance à la TMP », explique la ministre, qui semble prête à aider à la constitution d'un noyau dur de groupes motivés pour lancer un service assez rapidement. NKM ira du 17 au 22 février, au Japon et en Corée du Sud, examiner l'exemple de pays très en avance dans la diffusion du très haut débit (fibre) et de la TMP.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.