le jeune loup de la CSU à l'économie

Le changement est radical. Pour remplacer le fils de meunier fatigué de 65 ans qu'était Michael Glos, le parti bavarois CSU a choisi un fringant jeune homme de 37 ans, Karl-Theodor Freiherr von und zu Guttenberg. Cheveux gominés, toujours tiré à quatre épingles, celui qui était depuis seulement trois mois secrétaire général du parti, est issu de la vieille famille des seigneurs de Guttenberg, en Franconie, qui remonte au XIIe siècle. Son origine régionale est bien le seul point commun avec son prédécesseur. C'est aussi sa chance car, au sein de la CSU, l'équilibre entre les deux régions du Land, la Bavière et la Franconie, est essentiel et a de facto éliminé un des favoris pour le poste, Peter Ramsauer, un Bavarois?Le nouveau ministre est un « jeune loup » de la CSU où il n'est entré qu'en 2002. Élu au Bundestag la même année, il se fait un nom comme spécialiste des affaires étrangères et accomplit une carrière fulgurante dans le parti. Mais il connaît bien le monde des affaires : à 23 ans, il a repris la PME familiale de matériaux isolants. Il hérite d'un ministère difficile à gérer, aux contours mal définis, coincé entre la puissante chancellerie et les Finances, dans une période de grave crise économique. Mais nul doute qu'il aura à c?ur de faire oublier la passivité de Michael Glos et de faire entendre, avant les élections fédérales du 28 septembre, la voix de la CSU à Berlin, c'est-à-dire souvent celle des petits entrepreneurs de la riche Bavière. Il devra cependant aussi apaiser les relations, souvent difficiles, entre la CSU et Angela Merkel. R. G., à FrancfortKarl-Theodor Freiherr von und zu Guttenbergportrait actu

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.