le WTI retrouve sa prime sur le brent

 |  | 176 mots
Lecture 1 min.
Après un rude hiver, les cours du pétrole brut léger américain (WTI) semblent renouer avec une évolution plus classique. Le baril de WTI est repassé au-dessus de son équivalent européen, le brent, qui se traitait plus de 10 dollars plus cher début février, et l'a même dépassé de plus de 3 dollars en séance hier. Une situation plus normale, puisque l'huile européenne est de qualité légèrement inférieure, et nécessite donc un raffinage plus important. Les cartes ont toutefois été redistribuées durant la dégringolade du WTI, qui a désormais perdu de sa superbe et se trouve de plus en plus contesté. La Commodity Futures Trading Commission (CFTC) enquête actuellement sur le rôle du fonds United States Oil Fund (lire « La Tribune » du 16 février), un ETF sur le pétrole dont la taille a littéralement explosé cette année avec 76.285 contrats détenus sur le WTI pour livraison en avril et mai soit, à lui seul, 76 millions de barils.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :