Un geste pour la retraite des chômeurs

 |   |  134  mots
La commission des Affaires sociales de l'Assemblée a examiné hier la proposition de loi Poisson destinée à faciliter le maintien et la création d'emplois (voir « La Tribune » du 12 mai). Celle-ci entend notamment développer les groupements d'employeurs et le prêt de main-d'?uvre à but lucratif. Deux dispositions ont été déclarées irrecevables mardi par la commission des Finances. D'une part, la création d'un crédit d'impôt pour le contrat de professionnalisation similaire à celui du contrat d'apprentissage. Mais l'idée pourrait être reprise par le gouvernement sous forme de prime. D'autre part, le rétablissement, pour 2009, de l'allocation équivalent retraite. La mesure verra toutefois le jour, puisque dans un courrier, Brice Hortefeux et Laurent Wauquiez ont indiqué que le gouvernement déposera un amendement en ce sens. I. M.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :