Magna dit avoir trouvé un accord sur Opel

Magna et son partenaire russe, la banque Sberbank, ont conclu un accord de principe avec General Motors sur le rachat de sa filiale allemande Opel. C'est du moins ce qu'a affirmé hier Siegfried Wolf (photo), directeur général adjoint de l'équipementier canadien, à l'agence Reuters. Le constructeur américain s'est borné à indiquer que Magna avait déposé une nouvelle offre.Les conseils d'administration de GM et de Magna doivent encore approuver cet accord présumé, atteint après plusieurs semaines de négociations. Le conseil d'administration provisoire d'Opel, responsable transitoire des opérations du constructeur de Rüsselsheim depuis le dépôt de bilan de GM en juin, doit aussi donner son feu vert. Il est composé de deux représentants de GM et de deux délégués allemands dont l'un représente le gouvernement et l'autre les Länder où Opel est implanté.Le fonds RHJ International, l'autre candidat, avait jusqu'ici la préférence de GM, tandis que les pouvoirs publics allemands, dont la chancelière, Angela Merkel, penchent ouvertement pour Magna, son offre apparaissant plus à même de sauvegarder l'outil industriel outre-Rhin. A.-G. V.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.