une histoire française...

Une page de l'histoire franco-suisse se tourne. Le légendaire secret bancaire helvétique doit beaucoup à la France. Tout commence en 1932. Le commissaire Barthelet saisit, dans une succursale parisienne de la Banque Commerciale de Bâle, un carnet contenant les noms de 2.000 contribuables indélicats. L'affaire tourne au scandale lorsque le député socialiste Fabien Albertin révèle les noms à l'Assemblée nationale. De nouvelles perquisitions provoquent un vent de panique entraînant des retraits massifs des banques helvétiques. En 1934, la Suisse met son secret bancaire sous la protection du droit pénal. Un employé d'une banque suisse livrant des informations sur l'identité de ses clients, y compris à son propre gouvernement, commet désormais un acte criminel. X. H.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.