Groupama AM a plutôt bien résisté

 |   |  295  mots
Au 31 décembre 2008, Groupama Asset Management (GAM) gère 81,3 milliards d'euros contre 87,9 milliards un an plus tôt. Dans un contexte difficile, la filiale de gestion d'actifs de l'assureur a limité la baisse de ses encours à 7,5 %. Cela grâce à une collecte nette historique de 5,3 milliards d'euros sur les classes d'actifs traditionnelles, notamment le monétaire (2,8 milliards d'euros). Seule la multigestion alternative a enregistré des rachats de 500 millions d'euros. En termes de clientèle, le Groupe, qui représente 80 % des actifs gérés, a collecté 2,5 milliards d'euros et les investisseurs externes 2,8 milliards d'euros. Au final, le PNB de GAM a reculé de 14 % à 112 millions d'euros et son résultat net de 49 % à 15,3 millions par rapport à 2007. Ses charges d'exploitation ont augmenté de 8 % en raison de nouvelles embauches, de moyens informatiques supplémentaires, de l'emménagement dans de nouveaux locaux. collecter 5 milliardsSi 2008 a été l'année du développement pour GAM (lire « La Tribune » du 8 décembre, page 22), Francis Ailhaud, son directeur général, annonce « sa poursuite pour 2009 ». En France, il vise les institutionnels via les appels d'offres, les entreprises et les distributeurs externes avec une équipe dédiée. Il privilégie aussi l'investissement socialement responsable (ISR). À l'international, GAM compte se renforcer en Italie, en Espagne, au Canada et où la maison mère est présente comme en Grèce, en Hongrie et en Turquie. Le marché du Moyen-Orient et les fonds souverains sont aussi à l'étude. L'objectif affiché est de collecter 5 milliards d'euros. Depuis le début de l'année, 2,9 milliards d'euros ont déjà été engrangés, essentiellement sur du monétaire, classe d'actifs peu rémunératrice. GAM pourrait revoir ses objectifs à la hausse et projette de lancer des produits à plus forte marge comme sur le crédit ou les actions. T. S.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :