Flou sur la faisabilité du volet haut débit

« Une émancipation si radicale des pratiques de marché existantes serait extrêmement inefficace. » Directeur des politiques commerciales de Cisco Systems (équipement de télécoms sur Internet), Jeffrey Campbell a mis en garde solennellement le gouvernement fédéral. Sauf à ce que l'Administration nationale des télécommunications et de l'information (NTIA) accorde une dérogation aux équipementiers télécoms afin d'échapper à la clause « buy american », la pénétration de l'Internet haut débit souhaitée par la Maison-Blanche serait compromise.Depuis février, les fournisseurs de solutions pour réseaux Internet sont inquiets. Ils s'étaient félicités du fait que le plan de relance consacre 7,2 milliards de dollars au haut débit à travers les États-Unis. Mais le Congrès a introduit une clause en vertu de laquelle l'acier, le fer et les composants employés par les entreprises répondant aux appels d'offres censés stimuler l'économie soient produits sur le sol américain. Barack Obama a beau promettre que son pays respectera ses engagements en matière de libre-échange, le secteur privé reste préoccupé par la capacité des États et des villes à appliquer la clause, note le lobby des télécoms dont les inquiétudes sont partagées par d'autres secteurs. L'association rappelle que, dans son activité, « composants et produits finis sont réalisés et assemblés dans de nombreux pays ».équipes submergéesÀ l'instar d'Alcatel-Lucent, Cisco Systems craint que la clause « Buy american » dissuade les partenariats public-privé et provoque des rétorsions à l'étranger. À l'inverse, « une dérogation soutiendrait les objectifs du plan de relance, stimulant la croissance et créant des emplois pérennes », estime Jeffrey Campbell. En région, c'est la capacité de la NTIA à gérer 4,7 des 7,2 milliards de dollars dédiés au haut débit qui inquiète. « Son budget s'élève d'ordinaire à 60 millions de dollars et ses équipes sont submergées », constate Chester Jourdan Jr, directeur d'une Commission de développement régional de l'Ohio.E.C., à New York

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.