« Nyse-Euronext a acueilli 70 nouveaux ETF depuis janvier »

 |  | 501 mots
Lecture 2 min.
Les ETF connaissent un formidable essor en Europe. Comment cela se traduit-il pour Nyse-Euronext ?Depuis le premier lancement d'Exchange Traded Funds (ETF) en Europe, en 2000, le marché européen des ETF a enregistré une croissance spectaculaire. Grâce à la transparence et la liquidité offertes par les marchés réglementés, la gamme d'ETF accessibles aux investisseurs a continué à s'étendre, même dans les conditions de marché difficiles rencontrées ces derniers temps. Nous enregistrons sur les marchés européens de Nyse-Euronext une moyenne quotidienne de plus de 300 millions d'euros sur 416 ETF cotés et avons d'ores et déjà accueilli plus de 70 nouveaux produits en 2009. La combinaison de nos activités de cotation et de négociation des ETF aux États-Unis et sur nos quatre marchés européens fait de Nyse-Euronext le leader mondial du marché des ETF.Aux États-Unis, le marché des ETF est plus ancien et plus développé. L'Europe a-t-elle, selon vous, encore des marges de progression ?D'après mon expérience sur le marché américain, je pense que le marché européen des ETF devrait continuer à croître, les investisseurs institutionnels, les intermédiaires financiers et les investisseurs particuliers étant de plus en plus nombreux à s'intéresser aux ETF. Le pourcentage des encours des ETF en Europe par rapport à ceux des OPCVM a quasiment triplé depuis 2005 pour atteindre 1,7 %. Mais le marché européen a encore du chemin à parcourir pour rattraper le marché américain qui enregistre toujours une forte croissance par rapport aux fonds, avec plus de 5,6 % des encours. Les transactions d'ETF aux États-Unis représentent plus de 35 % de la valeur totale des transactions alors que sur Nyse-Euronext, qui a enregistré une très forte hausse de ce segment récemment, les transactions d'ETF représentent moins de 7 % de la valeur totale des transactions. Nous estimons que les institutionnels européens et les gérants devraient de plus en plus utiliser les ETF. L'étude de l'Edhec sur le marché européen des ETF en 2009 montre que leur utilisation est passée de 45 % des sondés à 95 % entre 2006 et 2008, et que plus de 83 % des institutionnels interrogés déclarent que cette part va encore augmenter.Une autre étude réalisée en 2008 par Nyse-Euronext sur les détenteurs de produits financiers cotés en France montre que les ETF bénéficient d'un grand potentiel de croissance auprès des investisseurs individuels en obtenant le meilleur taux de satisfaction client. Seulement 12 % des investisseurs interrogés détenaient des ETF, contre 68 % pour les fonds, et 97 % pour les actions, ce qui démontre leur fort potentiel de croissance. L'opinion des investisseurs français a enregistré l'évolution positive la plus significative : 20 % des sondés indiquent que leur opinion sur les ETF était meilleure que précédemment, contre 8 % seulement pour les autres produits ; le pourcentage indiquant que leur opinion sur les ETF était moins bonne que précédemment est le plus bas avec 11 % contre 22 % pour les autres produits.Propos recueillis par J.-P. G.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :