Washington organise la faillite de GM

 |   |  95  mots
À défaut d'éviter le dépôt de bilan de General Motors, l'administration Obama entend l'organiser. Washington a amélioré hier son offre aux créanciers de GM, dont le soutien devrait lui permettre de restructurer la firme de Detroit le plus vite possible. Un groupe représentant une dizaine des plus importants créanciers du constructeur a accepté la proposition du Trésor. Le capital du « nouveau » GM devrait être détenu à 72,5 % par l'État fédéral, 17,5 % par la caisse d'assurance-maladie des retraités du groupe et 10 % par les créanciers. Page 14

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :