Kaorigin personnalise les décorations des skis et snowboards

La société a été créée par trois professionnels des sports d'hiver. Le président, Jacques Lacroix,48 ans, cumule vingt ans d'expérience dans la recherche et développement de produits de sports d'hiver chez Salomon puis chez Rossignol. Sur son site Web, ouvert début décembre, Kaorigin propose plus de 120 décors de planches de ski et de snowboard. Une petite dizaine de designers ont créé des décors originaux, conçus pour s'adapter à la forme des planches. Il y en a pour tous les goûts : les explosions florales de Beesub, les décors enfantins et acidulés de Minie ou encore les graphs inspirés de la culture urbaine d'Erik Arlen, designer parisien aujourd'hui en poste chez Nike à Portland.Cette customisation ne se réduit pas à coller des stickers sur des planches. Kaorigin a mis au point une technologie, aujourd'hui brevetée, qui vient rapporter le plastique décoré sur la planche vierge. " C'est une couche du même type que celle qu'apposent les fabricants de ski eux-mêmes et elle est d'une qualité équivalente ", souligne Jacques Lacroix.DU SUR-MESURE EN SEPT JOURSLa jeune société bénéficie d'ailleurs du soutien des grandes marques, Rossignol, Dynastar, Blacksmith, et de celles qui montent comme Zag, qui acceptent de fournir à Kaorigin les skis, bruts de décor. " Les fabricants de ski sont très intéressés par notre concept, mais ils auraient des difficultés à le mettre en oeuvre dans leurs ateliers de fabrication, continue Jacques Lacroix. Nous faisons du sur-mesure et nous sommes capables de livrer le produit en sept jours, ce qui est impossible pour les grandes marques. "Cet hiver, Kaorigin espère vendre quelque 250 paires de skis et 50 snowboards sur son site Internet. Et, l'hiver prochain, plus d'un millier. D'ici trois ans, la PME espère dépasser 2 millions d'euros de chiffre d'affaires. Elle n'entend pas se limiter aux sports d'hiver. L'été prochain, les surfeurs et pratiquants de ski nautique pourront eux aussi customiser leur matériel. Kaorigin va aussi appliquer sa technologie sur des casques et sur les cadres des VTT. Et elle vise le marché de la bagagerie rigide.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.