Locafilm fait du cinéma à domicile

2 mn

Depuis le début de l'année, Locafilm.com s'est offert les services de l'animateur vedette Benjamin Castaldi pour faire sa promo et expliquer comment fonctionne son offre de location de DVD par Internet.Un système simple qui comprend deux formules : soit le consommateur commande sur le site les films qu'il reçoit par courrier (avec retour par enveloppe T préaffranchie), soit il télécharge le ou les titres de son choix. L'abonné bénéficie d'un énorme catalogue " postal " de 22.000 titres dans tous les genres (longs et courts métrages, documentaires, séries, etc.) et de 3.500 films en VOD (vidéo à la demande).Édouard Ducray (37 ans), cofondateur et directeur général de Locafilm, a adapté en France le modèle Netflix en plein développement aux États-Unis. Le dirigeant est un habitué d'Internet : il a fondé en 1998 Comclick, une régie publicitaire en ligne, cédée à Hi Média. Cette vente lui permet de lancer Locafilm sur la base du publipostage, avec la livraison des films à domicile sous 24 ou 48 heures.UN MILLION DE VISITEURSÀ l'été 2007, la PME a repris une société, Cinezime, spécialisée dans le téléchargement de films indépendants. Locafilm acquiert ainsi un petit catalogue (400 films) ainsi qu'un portefeuille d'environ 10.000 clients et surtout un savoir-faire dans la VOD qu'elle a commencé à mettre en place début 2008. " Nous sommes le plus gros site en trafic et le seul rentable du secteur ", affirme Édouard Ducray face à ses deux concurrents, Glowria et Cinesnap. Il revendique un million de visiteurs par mois, plus de 50.000 abonnés et cent nouveaux clients par jour.En 2007, l'entreprise a réalisé un chiffre d'affaires de 1,2 million d'euros (+ 20 %) et mise en 2008 sur 1,5 million d'euros, dont 90 % dans le publipostage et 10 % dans la VOD. Si Édouard Ducray prévoit un développement important de la nouvelle technologie VOD, il affirme que le " DVD postal va exploser " en raison du grand nombre de références disponibles, des sorties DVD anticipées sur celles des films VOD et des renégociations à la hausse des ayants droit sur la VOD.Parallèlement à Locafilm, dont il détient la majorité du capital, Édouard Ducray a lancé une activité publicitaire en ligne très lucrative : un e-mailing rémunéré à la performance, qui va recruter six personnes et affiche un chiffre d'affaires de 900.000 euros pour 2007. Il devrait rapporter cette année 3 millions d'euros avec une rentabilité de 80 %...

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.