Alpcontrol facilite le ski de randonnée

1 mn

Après trois ans de mise au point et douze prototypes, il a élaboré une tige en fibre de carbone et titane (375 grammes par pied) qui se fixe sur une chaussure de montagne standard. Cet équipement breveté permet au skieur de bénéficier de la souplesse de ses chaussures en montée et de profiter de "l'appuie-tibia" qui rigidifie sa position pour la descente. Une efficacité dans les deux configurations qui a séduit rapidement des guides de haute montagne et des experts des situations extrêmes. Alain Calmet a alors fabriqué quelques tiges pour leur faire plaisir, tandis qu'une unité de chasseurs alpins de l'armée suédoise en teste huit paires.Aussi, quand en 2007 il est ­licencié par Gaz de France, n'hésite-t-il guère à lancer son entreprise. Alpcontrol s'installe près de Montélimar, dans la Drôme.L'ingénieur-entrepreneur espère conquérir 15 % à 20 % des 800.000 skieurs de randonnée dans le monde d'ici sept à huit ans. En vendant de 10.000 à 20.000 paires par an de ces appuie-tibia, le chef d'entreprise calcule qu'il dégagera un chiffre d'affaires de 2 à 4 millions d'euros d'ici à 2015. Pour l'heure, les sous-traitantsqui assurent la production des 400 pièces sur l'année améliorent encore la fabrication de la première série.RESEAU DE DISTRIBUTIONMais Alain Calmet a d'autres idées en tête : des produits non brevetables toujours réalisés avec des matériaux performants. Il concentre son attention sur le développement d'un réseau de distribution spécialisé. Il table aussi sur la vente en ligne via son site Internet. Il a reçu 100.000 visites, dont 50 % sur la page en allemand et un quart pour la présentation en langue anglaise. " Ceci me permet de mieux visualiser les marchés que je devrai conquérir ", souligne l'ingénieur.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.