InBev accentue la pression sur sa cible Anheuser-Busch

 |  | 152 mots
L'offre du numéro un mondial de la bière, InBev (Stella Artois), sur son concurrent Anheuser-Busch (Budweiser) prend une tournure de moins en moins amicale. Le groupe belge a déclaré hier qu'il lançait une action pour renouveler le conseil d'administration du groupe américain afin que soit étudiée son offre de rachat de 46,3 milliards de dollars (29,6 milliards d'euros) présentée le 11 juin et rejetée le 27 juin par l'actuel conseil d'administration. Le groupe devait introduire " plus tard dans la journée " une demande auprès de la Security and Exchange Commission, le gendarme de la Bourse américaine.InBev propose une nouvelle liste d'administrateurs parmi lesquels figure Adolphus Busch IV, l'oncle de l'actuel directeur général d'Anheuser-Busch, et favorable à l'offre du brasseur belge. La demande déposée par InBev pour renouveler le conseil deviendra effective si elle obtient le consentement d'une majorité des actionnaires d'Anheuser-Busch.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :