" Gomorra ", le calvaire de Naples

L'enquête du journaliste italien Roberto Saviano plonge dans le monde trouble de la camorra napolitaine. À faire froid dans le dos. Intitulée Gomorra, elle dresse un effroyable tableau de l'économie napolitaine, concentrée quasiment dans les seules mains de la mafia locale, la célèbre et sinistre camorra. Un journaliste terriblement désolé de voir sa ville natale, ses amis, obligés pour survivre de se plonger dans des eaux troubles dans lesquelles ne surnagent que les membres de la mafia.De l'industrie du textile à la drogue en passant par les armes, le bâtiment, tous les trafics sont disséqués, étudiés avec grand soin par le jeune journaliste. L'étude du très médiatique trafic des ordures ménagères clos l'ouvrage. Un trafic dont les conséquences sanitaires et écologiques sont d'ores et déjà désastreuses pour les Napolitains et tous les habitants de la région de Campanie. Car le mafioso n'est pas qu'une brute sanguinaire, capable de tester sur les toxicomanes qu'il fait venir de toute l'Italie les dernières drogues coupées dans les ateliers clandestins, et de les achever à coups de pied si jamais ils supportent mal les doses fournies par les apprentis chimistes. C'est surtout un entrepreneur criminel ultralibéral qui édicte ses propres règles pour conquérir le pouvoir, ne serait-ce que pour quelques années, voire quelques mois, le maintien au sommet du pouvoir résistant assez mal au temps.UN ROYAUME OU LE PROFIT EST ROIL'interminable liste des parrains et de leurs affidés morts au combat résume assez bien la violence des luttes intestines entre les différents clans pour la conquête du pouvoir. " Ce ne sont pas les camorristes qui choisissent les affaires mais les affaires qui choisissent les camorristes. Une seule obligation : faire du profit, vaincre la concurrence, commander pour de bon voilà ce qui compte. Le reste n'existe pas. Vaincre dans l'arène du marché et pouvoir fixer le soleil ", résume Roberto Saviano.À la lecture de cette enquête, plusieurs questions restent en suspens. Comment expliquer l'impuissance, voire l'abandon de l'ancien royaume de Naples par les pouvoirs publics, rongés par la corruption, les compromissions et surtout la peur ? De quels péchés Naples s'est-elle rendue coupable pour mériter un tel sort ? L'auteur, dont c'est le premier livre, n'y répond pas, attaché à ne livrer que les faits bruts. Cette véritable tragédie, ce drame humain, prendront-ils fin un jour ? Malheureusement, aucune lueur d'espoir ne filtre de Gomorra." Gomorra, dans l'empire de la camorra" , par Roberto Saviano. Gallimard, 21 euros.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.