Climat : le G8 s'engage sur une date

 |  | 182 mots
Les chefs d'État et de gouvernement des huit pays membres du G8 se sont accordés hier au Japon, où ils sont réunis depuis lundi, sur le fait que les pays riches et ceux en développement devraient " considérer et adopter " un objectif de réduction des émissions mondiales de gaz à effet de serre de 50 % d'ici à 2050. Présenté comme une avancée par les membres du G8, cet accord a suscité les critiques des pays émergents, qui jugent l'effort des huit pays industrialisés " insuffisant ", alors qu'ils sont responsables des trois quarts du CO2 déjà dans l'atmosphère. Parmi les lacunes de l'accord dénoncées par les experts, le G8 ne prévoit aucun objectif chiffré de réduction des émissions pour 2020. Par ailleurs, les Huit se sont également entendus sur un doublement de l'aide publique à l'Afrique d'ici à 2010. Cet engagement, déjà pris en 2005, doit en principe porter cette aide à 50 milliards de dollars. Ils se sont aussi engagés à fournir 60 milliards de dollars sur cinq ans pour lutter contre les maladies infectieuses dans les pays du Sud.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :