35 heures : les nouvelles règles du jeu

 |  | 189 mots
L'Assemblée nationale a adopté hier en première lecture le projet de loi sur la rénovation du dialogue social et la réforme du temps de travail. Très controversé, ce deuxième thème a donné lieu à de vifs échanges entre députés qui ont finalement donné leur feu vert pour la création de nouvelles règles sur les contingents d'heures supplémentaires et pour les " forfaits jours ". Ces nouvelles dispositions, qui doivent encore être examinées au Sénat, posent un principe nouveau : chaque entreprise pourra désormais négocier la durée du travail de ses salariés ainsi que ses contreparties. Le contingent d'heures supplémentaires sera défini par accord d'entreprise ou à défaut par accord de branche et les heures supplémentaires effectuées au-delà de celui-ci n'auront plus à être autorisées par l'inspection du travail. Quant aux " forfaits en jours " qui concernent les cadres, ils ne seront plus limités à 218 jours (ce qui correspond à 35 heures de travail hebdomadaires), mais à 235 jours. C'est donc, potentiellement, la fin des 35 heures qui est en germe, à charge pour les entreprises de renégocier.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :