EN BREF

STRONG>Encore 195 milliards d'euros de pertes pour les banques de l'Eurozone, selon la BCELes banques de la zone euro sont exposées à 195 milliards d'euros de dépréciations supplémentaires d'ici la fin 2011 à cause de la crise financière et de ses répercussions, a estimé lundi la Banque centrale européenne (BCE) dans son rapport semestriel sur la stabilité financière. Les banques exagèrent les risques liés à « Bâle 3 »Les banques surestiment les effets de la réforme prudentielle en cours, en omettant de prendre en compte la capacité d'adaptation du secteur et des marchés dans leurs études d'impact, qui doivent être dévoilées le 10 juin, a déclaré ce lundi le chef économiste de la Banque des règlements internationaux (BRI), Stephen Cecchetti, dans le « Financial Times ». Il estime que les coûts de « Bâle 3 » seront négligeables à un horizon de quelques années (moins de 0,5 % du PIB), alors que les banques agitent le spectre d'une perte de 5 % du PIB.Cinq pays, dont l'Allemagne, veulent prolonger les garanties publiques pour leurs banquesLa Commission européenne a annoncé lundi qu'elle examinait les demandes de l'Allemagne, des Pays-Bas, de la Grèce, de la Suède et de la Hongrie, qui souhaitent maintenir leur dispositif de garantie du refinancement bancaire au-delà de la date limite, fixée au 30 juin. En France, Le crédit poursuit sa convalescenceLa croissance des crédits à l'économie a continué de se renforcer en avril, selon la Banque de France, avec un encours global en hausse de 2,4 % en rythme annuel, contre 1,9 % à fin mars. La baisse ralentit sur les entreprises (-1,2 % contre -1,7 %), tandis que la reprise s'accélère sur les ménages (5,4 % contre 4,8 %).

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.