MCE-5, le moteur thermique plus propre de demain

Un moteur à combustion plus propre, qui consomme 30 % de carburant en moins tout en optimisant la performance du véhicule, tous les constructeurs automobiles en rêvent. Le lyonnais MCE-5 Development l'a fait?! Et il compte équiper des véhicules de série dans la prochaine décennie. Cette société d'ingénierie, fondée en 2000, a mis au point un moteur à taux de compression variable en rupture avec les motorisations à combustion interne actuelles.Par rapport à un moteur traditionnel à taux de compression fixe, le moteur à taux variable MCE-5 VCRI permet une réduction de la cylindrée tout en gardant la même puissance moteur et un couple supérieur de 40 %. Le résultat est impressionnant?: testé sur une Peugeot 407, ce moteur de 1,5 litre offre la même puissance qu'un moteur V6 de 3 litres, pour une réduction de carburant de l'ordre de 35 %.« Le moteur adapte automatiquement le taux de compression en fonction de la conduite du véhicule et de l'environnement d'utilisation. Le rendement thermodynamique, le couple et la puissance sont en permanence optimisés », explique Vianney Rabhi, inventeur de la technologie et Directeur stratégie et développement de la société. Le taux de compression variable existe depuis plusieurs décennies mais butait sur des problématiques industrielles, désormais levées par la société.Portefeuille de brevetsSur le plan technique, le moteur MCE-5 VCRI utilise un système propriétaire de transmission par engrenage. Le piston ne subit plus d'effort radial, le vilebrequin est rigide et la bielle ultra courte. Au final, moins de frottements, d'usures mécaniques et de vibrations. Pour le conducteur, le système reste transparent.Les recherches datent de près de quatorze ans, et la société est aujourd'hui propriétaire d'un portefeuille de brevets sur lequel elle compte s'appuyer pour licencier sa technologie. Cette start-up de 40 personnes, dont une trentaine d'ingénieurs, a déjà collecté 55 millions d'euros de fonds publics et privés pour son développement. Et elle vient de boucler une nouvelle levée de fonds de 11 millions d'euros, principalement auprès de ses investisseurs historiques.Soutenue par les pouvoirs publics, alliée à un réseau de PME et de grands industriels, MCE-5 avance vers la mise sur le marché de sa technologie. « Divers constructeurs ont déjà décidé de produire des véhicules équipés de moteurs à taux de compression variable dans la prochaine décennie, et nous devrions commencer à travailler dès 2011 avec certains d'entre eux », souligne Vianney Rabhi.Alexandre Simonnet

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.