Le Crillon ferme pour deux ans de travaux et vise le label "palace"

 |   |  283  mots
C'était annoncé, c'est désormais chose faite. Le fameux palace parisien Le Crillon ferme ce dimanche ses portes à la clientèle. Le célèbre hôtel qui donne sur la place de la Concorde à Paris entame un important chantier de rénovation qui durera deux ans. Le Crillon veut rattraper son retard sur le segment du très haut-de-gamme de l'hôtellerie parisienne. En 2010, il n'avait pas pu décrocher le label "palace" délivré par l'agence de développement touristique Atout France. Seuls cinq adresses parisiennes se sont vus décernés le précieux intitulé : Le Bristol, le George V, le Meurice, le Plaza Athénée, le Park Hyatt Paris Vendôme. Le Crillon va ainsi devoir s'équiper d'un spa et d'une piscine pour satisfaire aux critères. L'hôtel en profitera pour revoir toute sa décoration. Artcurial est chargé de mettre aux enchères le mobilier de luxe qui meuble actuellement le célèbre hôtel.Racheté en 2010 par la famille royale saoudienne pour 250 millions d'euros, le montant des travaux est estimé à 80 millions d'euros. Début mars, le nouveau propriétaire avait décidé de confier la gestion de l'hôtel à la société américaine Rosewood Hotels & Resorts, filiale du groupe Hong-Kongais New World Group, au nez et à la barbe du groupe français Accor.La fermeture du Crillon prive Paris de trois de ses plus célèbres adresses, engagées dans un important programme de rénovation. L'été dernier, le Ritz avait ainsi fermé pour deux ans de travaux. De son côté, le Prince de Galles doit réouvrir ses portes mi-mai après deux ans de travaux.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :