Dirigeants d'entreprise  : comment être couvert en cas de perte d'emploi  ?

 |   |  301  mots
Commençons par un chiffre alarmant : dans 90 % des cas de perte d'emploi, les dirigeants de société et chefs d'entreprise en nom personnel ne sont pas pris en charge par les Pôle emploi, même lorsqu'ils ont signé un contrat de travail.L'explication est simple. Le régime obligatoire d'assurance-chômage est exclusivement réservé aux salariés titulaires d'un contrat de travail reconnu par l'Unedic. Or, trois critères sont pris en compte : l'exercice de tâches techniques, l'existence d'une rémunération correspondant à ces tâches et d'un lien de subordination juridique permettant à l'employeur de diriger et de contrôler le salarié. Ce qui n'est, par définition, pas le cas d'un dirigeant !N'hésitez donc pas à vérifier dès aujourd'hui vos droits auprès de l'Assedic du lieu d'affiliation de votre entreprise, ou à vous rapprocher de votre assureur-conseil. Dans tous les cas, et sous réserve que votre situation reste inchangée, l'avis émis engagera l'Assedic. L'avis est défavorable ? Vous pouvez obtenir le remboursement de trois années de cotisations versées à tort.Reste une possibilité : souscrire une assurance chômage volontaire pour quelques dizaines d'euros par mois. Proposés par des assureurs spécialisés, ces contrats permettent de percevoir une indemnité en cas de perte d'emploi. Plusieurs critères doivent être toutefois analysés avant de signer. D'abord, les délais de carence ainsi que les plafonds. Autrement dit, à partir de quand vous serez pris en charge après avoir perdu votre emploi, et jusqu'à quand percevrez-vous une indemnité ? Autre condition pour être pris en charge : avoir cotisé au moins 12 mois. Ceci pour éviter que les dirigeants ne souscrivent alors que l'entreprise est déjà au bord du dépôt de bilan.Jean-Christophe Vauquièresdirecteur stratégie etdéveloppement chez April Assurance

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :