Grèce : "il faut suivre la route de l'argent"

 |   |  934  mots
Quelle sera votre ligne de défense demain au procès ?Notre ligne de défense et celle que nous avons toujours eue. Elle repose sur deux axes. D\'une part nous n\'avons commis aucun delit car nous navons pas donné de montant ni de numero de compte. Dautre part en tant que journaliste,  si je dois choisr entre deux interets, proteger les données personnelles ou servir l\'intérêt public je choisi le second. La non publication de cette liste dont tout le monde connaisait l\'existence a pourri le climat en Grèce. Cela a donné lieu à des chantages. Chacun en allait de sa fausse liste impliquant tout le monde politique. Tous les populismes s\'en servaient et lors de chaque manifestations, et la démocratie s\'en retrouvait salie. Les accusations de corruption allaient bon train. Du pain béni pour l\'extrême droite. La publication de cette liste a permis de mettre un terme à ce climat.Avoir son nom qui apparaît dans cette lite signifie-t-il automatiquement que l\'on fraude le fisc ?Non, bien sûr. Et nous l\'avons précisé dans l\'article que nous avons publié avec la liste. Les noms qui y figurent sont ceux de résidents grecs titulaires d\'un compte en Suisse. Charge au gouvernement de vériifeir ensuite qui a fraudé et qui n\'a pas fraudé. Le problème est qu\'il ne veut pas le faire. Pourquoi ? C\'est toute la question. Nous avons fait notre travail de journaliste de notre côté, c\'est à dire, comme l\'avait dit Orson Welles, mettre à nu ce que d\'autres veulent nous cacher. Le reste, c\'est de la communication.Depuis le debut de la semaine,  trois journalistes ont perdu leur travail pour avoir critiqué le minitre de l\'Ordre public. Un autre à ete mis à pied a Thessalonique pour avoir dit que la police est massivement presente dans les rues. Enfin deux bloggeurs ont été interpellés. Est ce qu\'il y a un retour de la censure en Grèce ?La censure ces dernières années a pris une nouvelle forme en Grèce. On ne t\'interdit plus d\'écrire ce que tu veux mais les lois de plus en plus subtiles sont là pour empêcher le journalisme d\'investigation et les révélations. Avant on ne pouvait pas écrire contre l\'intérêt national. C\'était la censure de la junte des colonels en Grèce. Aujourd\'hui on fait plus chic. On a trouvé d\'autres lois comme celle sur les données personnelles. Il pèse une grande menace sur la liberté de la presse. Y avait il un danger à publier ces noms ?Publier des noms de femmes prostituées et séropositives comme l\'a fait la police et la presse est dangereux, Et ça n\'a aucune utilité. Nous, nous avons publié les noms de gens qui doivent être contrôlés par le fisc, pas ceux de prostituées malades. Ce qu\'il se passe aujourd\'hui en Grèce est criminel. Il y a des salariés qui gagnent 500 euros, à qui on baisse le salaire de 100 euros en raison de la crise, pendant que d\'autres volent de l\'argent et l\'envoient en Suisse. Y-a-t il plus grand crime que celui là ?Sait-on à combien s\'élève le total de l\'évasion fiscale lors des trois dernières années ?La question n\'est pas de savoir combien d\'argent a été transféré, mais de savoir s\'il a été transféré légalement et les taxes payées. Les estimations varient mais on pense qu\'environ 13 milliards d\'euros se sont volatilisés à l\'etranger. je ne sais pas s \'il y a d\'autres listes mais ce que je sais c\'est que la liste Lagarde totalisait au moment ou elle a ete donnée au gouvernement grec environ 2 milliards d\'euros. D\'apres mon enquête,  la filiale suisse de HSBC servait à faire transiter ces sommes. J\'ignore pourquoi la banque a donné cette liste à Christine Lagarde. Il faudrait le lui demander. Mais il serait logique de penser qu\'il y a d autres comptes de grecs dans d\'autres banques etrangeres dont les banques suisses. Comme il serait logique de penser que depuis deux ans que cette liste est dans les mains du gouvernement,  les detenteurs, du moins essentiellement ceux qui ont fraudé, on eu tout le temps de transferer leur argent ailleurs.D\'ailleurs, peu d\'hommes politiques apparaissent dans cette liste...Oui, mais il y a beaucoup de sociétés off shore dont on ne connaît pas encore les propriétaires et puis surtout il y a des amis d\'hommes politiques et d\'hommes d\'affaires. Par exemple, monsieur Markelos, un entrepreneur, est un très bon ami de la famille Papandreou et de l\'ancien ministre des finances, monsieur Papaconstantinou. Il y a des patrons de presse et du BTP comme monsieur Bobolas. Il y a la famille Lanaras, propriétaire de l\'un des plus grosses industries grecques, officiellement en faillite et qui a baissé les salaires des ses employés pourfinalement ne pas les payer. Il y a des sociétés qui se sont mise en faillite, mais qui ont de l\'argent en Suisse. Il faudrait rechercher les liens entres ces societes off shore et le mondes des affaires, des patrons de presse, et des poltiques. Il faut suivre la route de l\'argent.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :