immobilier  : les français se mettent au vert

 |   |  453  mots
l'actualité de votre argentEst-ce par envie de sauver la planète ou de réaliser des économies substantielles ? Sûrement un peu des deux mais le résultat est là : en l'espace de six mois, 50.000 écoprêts à taux zéro (PTZ) ont déjà été accordés. Et le gouvernement maintient son objectif, fixé le 26 février 2009, de 200.000 prêts d'ici la fin 2010.De quoi s'agit-il ? D'un prêt gratuit accordé sur dix à quinze ans, pouvant financer jusqu'à 30.000 euros de travaux visant à améliorer l'efficacité énergétique d'un logement. Pour que cet éco-PTZ soit accepté, le particulier souhaitant rénover doit mettre en ?uvre un « bouquet de travaux ». Selon les derniers chiffres du ministère de l'Environnement, le montant moyen des travaux réalisés grâce à cet éco-PTZ est de 19.000 euros, ce qui correspond à un peu moins de 1 milliard d'euros de travaux entrepris. Dans plus d'un quart des cas, les propriétaires ont choisi d'effectuer au moins trois actions : amélioration du système de chauffage, isolation de la toiture, mise en place d'énergies renouvelables pour le chauffage, etc.Les régions les plus actives en la matière ? Les Pays de la Loire, la région Rhône-Alpes et la Bretagne. En revanche, seuls 50 dossiers ont été accordés en Corse.TRIPLEMENT DU PTZLe succès est tel que le ministère de l'Écologie a décidé d'étendre cette dimension écologique à un autre type de PTZ, réservé cette fois aux acquéreurs immobiliers. Déjà, lors du plan de relance, le plafond de cet autre PTZ avait été doublé pour l'achat d'un logement neuf. Non seulement cette dernière mesure va être prolongée jusqu'au 1er juillet prochain, mais le particulier bénéficiera d'un bonus, de 20.000 euros maximum, si le bien est en BBC (bâtiment basse consommation), une nouvelle norme écologique. Au total, le plafond du PTZ peut être triplé. Ainsi, un couple avec deux enfants achetant un bien de 150.000 euros peut ainsi obtenir jusqu'à 65.000 euros de prêt à 0 % (voir détail ci-dessus). Un avantage qui équivaut à une baisse de 0,3 à 0,4 point sur le taux de son crédit. Ce bonus écolo sera applicable dès le 1er décembre, et jusqu'au 30 juin 2010.Attention, il ne faut pas dépasser un certain montant de revenus pour bénéficier du PTZ. Celui-ci dépend de la zone où l'on habite et du nombre de personnes composant le foyer fiscal. Un couple avec un enfant habitant à Paris, par exemple, peut bénéficier du PTZ dès lors que son revenu fiscal de référence (inscrit sur la feuille d'imposition) est inférieur à 50.000 euros. Le montant maximal accordé dépend de ces mêmes critères.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :