Vilmorin résiste contre vents et marées

 |   |  295  mots
+ 4,50 %Elles étaient bien rares vendredi, mais Vilmorin a fait partie de ce petit cercle restreint. L'action a terminé la séance sur une belle hausse de 4,50 % à 74,50 euros. Mieux : elle est parvenue à afficher une progression hebdomadaire de 2,07 %. Le groupe profite d'une récente annonce de développement en Inde. Il a effectivement pris le contrôle d'une société spécialisée dans les semences de grandes cultures. Opération qui lui permet de renforcer ses activités et implantations existantes en semences potagères. « Cette acquisition constitue une étape complémentaire dans le plan de développement de Vilmorin en Inde, un des tout premiers marchés de semences au monde, où les progrès de la création variétale sont en forte accélération », a commenté à l'occasion Adrian Huige, directeur général délégué de Vilmorin.L'entreprise profite également de la publication de résultats annuels 2008-2009 de bonne facture. Le profit net a atteint 53 millions d'euros, en hausse de 19,6 % sur celui de l'exercice précédent. Des chiffres qui s'inscrivent plutôt dans le haut de la fourchette des anticipations des analystes qui suivent la valeur.Sur le plan boursier, ce bond en avant vient corriger une piètre performance annuelle, le titre s'adjugeant moins de 2 % depuis le début de l'année quand le SBF 120 progresse de près de 14 %. Sur une plus longue période, force est de constater que Vilmorin offre toutefois une très belle résistance. Sur trois ans, la valeur s'octroie 20 % et sur 5 ans, 63 %. Ce dont ne peuvent pas se vanter bon nombre de sociétés littéralement massacrées depuis dix-huit mois. La gestion de l'entreprise, jugée très prudente par l'ensemble des analystes, a finalement payé. P. B.-B.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :