Leyton multiplie les spécialités

 |   |  503  mots
île-de-france/conseilBien qu'évoluant dans un marché du conseil morose, le groupe Leyton, spécialiste de l'optimisation des coûts, peut avoir le sourire. Pour le dernier exercice fiscal, l'entreprise de Saint-Cloud (Hauts-de-Seine) enregistre une augmentation de 56 % de son chiffre d'affaires, qui s'est élevé à 50 millions d'euros, et se positionne comme le deuxième acteur national de son secteur. Pour faire face à cette croissance, le cabinet a engagé une campagne de recrutement portant sur 150 nouveaux collaborateurs, qui viendront, d'ici à la fin de l'année, renforcer l'effectif actuel de 380 salariés. Il a, en outre, restructuré son capital désormais aux mains du management, associé à deux investisseurs.Ce fort développement s'explique par une diversification réussie des activités du groupe, mais aussi par des acquisitions dont la dernière en date, en décembre 2008, a permis d'acquérir la société canadienne Finder Expert, spécialisée dans le crédit d'impôt recherche. « Nous avons fait du conseil en crédit d'impôt recherche la base de notre développement à l'international. L'acquisition de Finder Expert nous permet d'approfondir notre expertise dans ce domaine et de disposer d'une implantation sur laquelle nous appuyer en Amérique du Nord », indique Vincent Lefevre, directeur général (photo).optimiseur fiscalLe financement de l'innovation n'est qu'un des éléments composant la palette de services proposés par Leyton & Associés, dont le métier historique tient dans l'ingénierie sociale. « Le contexte juridique est extrêmement changeant et nous aidons les responsables des ressources humaines à optimiser le coût de la masse salariale ainsi que la tarification des accidents du travail », précise Vincent Lefevre. Le groupe déploie également son expertise dans le domaine de la fiscalité locale. « Nous accompagnons les entreprises à travers toutes les mutations fiscales pour leur permettre de payer au plus juste leurs impôts », détaille le directeur général. Plus récemment, le cabinet a rajouté une nouvelle spécialité portant sur la réduction des coûts des achats non stratégiques : télécommunications, fluides et assurances.L'entreprise, qui revendique 3.000 clients de toutes tailles et de toutes natures, tire son succès d'une très forte présence commerciale. Un tiers de son personnel est dédié à la force de vente. Mais, par ces temps de restrictions budgétaires, le groupe a un mode de rémunération qui ne peut que séduire car il est basé sur un partage des économies réalisées. « Nous ne gagnons de l'argent que si l'entreprise conseillée obtient des résultats. C'est une véritable différence par rapport aux sociétés de conseil qui se rémunèrent au temps ou au forfait », argumente Vincent Lefevre. Les recrutements en cours permettront de pourvoir des postes dans les bureaux régionaux de Lyon, Toulouse et Montpellier, auxquels viennent de s'ajouter ceux de Nice et de Strasbourg. L'entreprise, qui prévoit également d'ouvrir un établissement à Nantes début 2010, dispose par ailleurs de filiales à Dublin, Londres et Bruxelles.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :