Le FSI, bras armé de l'État ? Créé fin 2008 et doté de 20 mill...

 |   |  220  mots
Le FSI, bras armé de l'État?Créé fin 2008 et doté de 20 milliards d'euros, le Fonds stratégique d'investissement a pour mission de soutenir les PME de croissance, de maintenir les centres de décision et les filières stratégiques sur le territoire, de protéger les grandes entreprises de l'appétit des « prédateurs qui voudraient s'en emparer et les dépecer », détaillait voilà un an Nicolas Sarkozy. Depuis, le FSI a investi dans plusieurs dizaines d'entreprises, de Valeo à Technip en passant par Dailymotion, Nexans ou Carbone Lorraine. Son nom est cité également pour venir en aide à des entreprises jugées stratégiques mais en difficultés temporaires, comme l'armateur CMA CGM. Ou bien sur des dossiers politiques, comme la participation d'Areva dans le groupe minier Eramet.?et Bernard Krief Consulting (BKC), un de ses bras occultesCurieux groupe que Bernard Krief Consulting. Repreneur du groupe textile DMC ou des magasins de gadgets Soho, il s'intéresse à des dossiers aussi divers qu'Heuliez, pour lequel son offre de reprise a été acceptée en juillet, ou Christian Lacroix, pour lequel elle vient d'être refusée. La plupart du temps après avoir été sollicité par l'État. Il faut préciser que son PDG, Louis Petiet, est conseiller général UMP de l'Eure et maire de Verneuil-sur-Avre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :