Le chômage repart de plus belle en Espagne

 |   |  301  mots
emploiLes Cassandre qui assuraient que le timide recul du chômage enregistré en Espagne durant les mois de mai, juin et juillet n'était que feu de paille avaient apparemment raison. Les chiffres rendus publics hier par le ministère du Travail et relatifs à octobre corroborent en effet leur pessimisme, avec 98.906 demandeurs d'emploi supplémentaires (+ 2,7 % en glissement mensuel). C'est le troisième mois consécutif de hausse, après les + 2,4 % d'août et les + 2,1 % de septembre. Les services concentrent 63 % des nouveaux demandeurs d'emploi (+ 2,9 %), tandis que tant la construction que l'industrie voient les leurs augmenter d'à peine 1,2 %, ce qui pourrait indiquer que la dure reconversion de ces secteurs touche à sa fin.Une consolation pour le gouvernement : la hausse avait été plus forte encore en octobre 2008, avec 192.658 demandeurs d'emploi supplémentaires à l'époque. Octobre est traditionnellement peu favorable à l'emploi en Espagne, en raison de la fin de nombre de contrats saisonniers dans l'agriculture et, surtout, dans le tourisme (11 % du PIB).Mais un autre facteur a également joué un rôle important : la fin du « Plan E », que le gouvernement avait doté de 8 milliards d'euros et qui prévoyait la réalisation de petits travaux au niveau des municipalités. Ce qui avait certes permis de créer très rapidement des dizaines de milliers d'emplois, mais des emplois par nature temporaires et de faible niveau de qualification.VolontarismeLe gouvernement a annoncé le lancement immédiat d'un nouveau programme inspiré du Plan E, mais censé se concentrer davantage sur les emplois liés à l'économie durable et à la défense de l'environnement. Il n'est pas sûr cependant que cela suffise à justifier l'optimisme de la ministre de l'Économie, Elena Salgado, qui a répété hier que l'Espagne créera des emplois en termes nets à partir du second semestre de 2010? Thierry Maliniak, à Madrid

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :